Rechercher

La leçon de la hauteur et la grandeur de Dieu

Dernière mise à jour : 27 févr.

13-2020


Dans les Écritures il est souvent fait mention de vallées, de déserts, et de montagnes. Les points géographiques et topologiques de ces lieux sont importants, car ainsi ils permettent de souligner certains aspects du caractère ou du vécu du peuple ou des hommes dont parle Dieu. Par exemple on parle de la vallée de Baca, certains la prénomme « vallée des pleurs » (ce qui n’est pas forcément la bonne traduction en hébreu) mais on parle aussi « de la vallée de l’ombre de la mort » dans le psaume 23. 4, de toute façon, quelque soient les traductions, il faut bien reconnaître que les vallées font bien souvent référence à des lieux de douleurs (comme le désert) plutôt que des lieux de bonheur.

En opposition aux « vallées », pour honorer des dieux ont suggère toujours dans les anciens textes de la hauteur, comme la statue que le roi Nabuchodonosor fit ériger (Daniel3). Sa hauteur était démesurée, elle devait pourrait être comparée à un immeuble de dix à quinze étages (27m). Lorsque Paul arrive à Éphèse, il sera confronté à la « grande Artémis » (Actes 19), est-ce qu’elle était grande, non puisqu’il s’agissait d’une statuette faite par des « mains d’hommes » (19.26), mais cela n’a pas empêché le peuple de crier pendant deux heures « grande est l’Artémis des Éphésiens ! » (19.34)

Pour finir, quel est le rapport entre les vallées et les dieux honorés par de « grandes statues » ou des statuettes qui sont petites, mais considérées comme grandes ou notre Dieu ? C’est que bien sûr Dieu se distingue de ces deux premiers éléments ! Notre Seigneur est déjà en premier le créateur de tout (Né9.6 ; Ge1.1 ; Es 45.7, 66.2 ; Ép3.9 ; Ap4.11 ; Col1.16 ; Ps8. 3-8...) Néhémie (9.6) fait une prière solennelle en décrivant Dieu comme Celui qui a tout créé (v6) le ciel, le ciel du ciel et toute leur armée, la terre et tout ce qui s’y trouve, le mers et tout ce qu’elles referment…Qu’il s’agisse des êtres idolâtres ou non, donc, toutes créatures lui appartient puisqu’Il donne le souffle de vie en chaque être vivant (« tu donnes la vie » v6b) même si ceux-ci choisissent une autre « père » que Lui (Jn8.44).

Il se distincte des dieux « fait par des mains d’hommes » parce-que Lui est un Dieu vivant qui habite au milieu de nous, de Son peuple et qui ne nous abandonne pas (Ex29.45-46 ; Za2.11 ; Lé26.11 ; Nb35.34 ; 1 rois6.13 ; Ez37.27, 43.7-9 ; Za2.10 ; Ap21.3 ; Jn1.14…) c’est un Dieu qui répond sans considération de sacrifices, de rang, de couleur, de race.

Il répond à cause de Son amour et parce qu’Il est clément et compatissant, respectueux malgré notre petitesse et notre bassesse (Né9.31-32) et alors que les autres dieux (imaginés) demandent des œuvres, Il nous demande de croire simplement, de placer notre espérance en Lui… (He11.6 ; Jn15.7 ; Marc11.24 ; Ps21.3, 37.4-5 ; Ro8.28-32 ; Mat7.7, 18.19 ; Jn14.14 ; 1 Jn14.15…) Pour finir, alors que les autres dieux ne peuvent « restaurer » les vies brisées, Il nous démontre qu’Il pourra faire la différence et ne détournera pas le regard de celui ou celle qui se repend et revient vers Lui (Je30.17, 33.6 ; Mal4.2 ; Es1.18, 51.11, 61.7 ; Joël2.25-26 ; Za9. 12 ; Ps51.10-12, 23.3 Job42.10 ; 2 co5.17, Ro15.13…).

Maintenant qui est le plus « haut » ? Il demeure en haut des cieux (Job22.12). Il est appelé le « Très Haut » (Ps92.8), Il est souverainement élevé au-dessus de tous les dieux (Ps97.7, Ge14.18-22 ; Nb24.16 ; Es6.11, 57.15 ; Ps7.7, 68.18, 103.11, 113.4 ; Amos4.13 ; Mi 6.6 ; Marc5.7 ; Luc2.14 ; Ep4.6 ; He1.3…) si haut, qu’on le dit sur les sommets des montagnes (Mi4.1 ; Es57.7. Et malgré que Ses voies et Ses réflexions sont éloignées des nôtres, Il nous écoute et nous répond (Es55.8-9 ; Ps92.5 ; Amos4.13 ; Mi4.12 ; Ro11.34…) Nous avons un Dieu Juste (Ge18.25 ; Jo10.13 ; 2 Samuel 1.18 ; Né 9.33 ; Job10.15, 33.12 ; Ps 7.9, 9.4, 34.19-21; 36.6, 37.16, 30, 75.10, 94.21, 112.6 ; Pr2.8, 10, 11, 14, 15, 18, 20, 21, 23, 24 ; Es26.7, 29.21 ; Mat10.14…) qui pourtant n’hésite pas à descendre pour nous rencontrer (Ex33.12 ; Ps22.4, 85.9 ; Ap12.5…) et même à descendre dans les profondeurs des ténèbres pour nous sauver (Ep4.9-10 ; He 13.20 ; 1 Pi4.6 ; Ap1. 18…) et nous donner la vie en abondance ici et dans l’éternité !

Alors que ce soit dans les vallée

Vous vous avez aimé, likez-moi et rejoignez ma page !

Photo Satya Tiwari de Pixabay

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout