Rechercher

La leçon de l'orchidée

Dernière mise à jour : 11 juin

1-2020


Un jour j’ai eu la chance de recevoir une magnifique orchidée. Au lieu de simplement me réjouir de ce cadeau, je me suis demandé « pourquoi Seigneur, me donnes tu une orchidée ? Tu sais très bien ce qui s’est passé avec mes poissons rouges » (ça c’est une autre histoire…)


Bon, finalement je (me) réponds à la question en me disant, que peut-être le message

« caché » veut que je prenne soin du mieux que je peux de cette magnifique plante, qui est, selon un certain botaniste, « facile d’entretien » (comme les poissons rouges…)


Le temps passe, les fleurs tombent, je m’affole. Pourquoi les fleurs ne repoussent-elles pas ? Qu'elle est mon erreur ? Mon péché ? Je les arrose un peu plus, c’est sûr elles ont soif (non, pas comme les poissons rouges). La plante se meurt, je fais pourtant un

« excès » d’entretien, d’autres appelleraient cela un excès de zèle… Je coupe, lave précautionneusement les feuilles, arrose ma plante, la place dans un endroit que je pense « plus confortable ». Et puis un beau jour, le docteur des plantes vient me visiter et voit l’état piteux de celle-ci, j’ai honte, mais je ne le montre pas. Diagnostic ; elle est morte. Seigneur pourtant j’ai prié, j’ai donné tout (et plus encore) ce qu’il fallait et voilà le résultat !


Le temps passe encore, la culpabilité me ronge parfois de temps à autre, mais je me suis fait une raison ; Je ne sais pas m’occuper des plantes, ni des poissons rouges. J'en conclu que Dieu voulait que je comprenne cela, simplement je ne suis pas capable de le servir, pour moi malgré tous mes soins je n’aboutis pas, laisse tomber, me crie une petite voix dans ma tête !


Le temps passe encore…et puis un jour, alors que j’ai « dépassé l’événement » un de mes fils m’apporte un cadeau, je vous le mets en plein dans le mille ; une orchidée !

Aaaaah non Seigneur, Je refuse cette plante !!!


Bref, je boude, comme Jonas… Je regarde à peine cette plante, je ne l’arrose pas, ou une fois quand j’y pense. Dès le début, je dis à mon Dieu ; elle est pour Toi Jésus cette plante, que Toi seul tu t’en occupes !


Et puis, voilà, aujourd’hui elle est toute fleurie (Photo). Je reconnais que je n’ai rien fait ! À Toi tout l’honneur Seigneur.


Ok, vous vous demandez sans doute où je veux en venir ?


Parfois, lorsque l’on s’évertue à TOUT faire par nous-même, on en fait de trop et le résultat est plus que douteux. Lorsque l’on remet les choses que l’on fait entre les mains de Dieu, Il sait quoi faire avec ! Je ne dis pas qu’il ne faut rien faire… Je dis que Dieu devrait être le premier à s’occuper de nos affaires et que certaines choses ne peuvent pas être faites entièrement par nous (dans mon cas, je me sens toujours trop responsable de tout). S’il n'y a rien malgré notre travail, c’est que le temps n'est pas encore là.


Que Dieu puisse se charger en premier de notre vie, plantons et abandonnons tout à Son temps et Sa Seigneurie, Il fera croître !





Leçon de l’histoire : « J’ai planté. Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître » (1 Co 3.6) J


Photo de Pixabay par Majacvetojevic

84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout